Agir je veux, c’est courir le va parfois mal faire ou de ne confectionner qu’un coup d’eclat dont la brievete n’aura d’egale que Notre vanite.

Agir je veux, c’est courir le va parfois mal faire ou de ne confectionner qu’un coup d’eclat dont la brievete n’aura d’egale que Notre vanite.

Mais diverses situations ne laissent nullement la possibilite de tergiverser, et demandent a tous d’assumer sa responsabilite – a defaut d’intervenir, on se perdrait soi-meme.

J’y vais ou j’y vais jamais ? Nous nous sommes tous votre jour demande si, face a une situation qui appelle – apparemment sans attendre – notre intervention, nous aurions le courage de nous lancer et d’intervenir. Et nous admirons l’exemple de tous ces heros ayant eu l’audace de s’interposer dans le cours des evenements sans tergiverser. En meme temps libre, ils seront nombreux, les exemples, des conflits familiaux aux prises d’otage ou a l’action humanitaire, ou l’action d’eclat d’un tiers ignorant les tenants et les aboutissants du drame a empire les trucs… Alors, faut-il se lancer ou temporiser ?

« Notre conscience fait de nous tous des laches ! »

S’ecrie Hamlet, repoussant sa vegeance

Deux spectres hantent la reflexion sur le courage, deux heros tragiques et sublimes en litterature occidentale, qui incarnent, a toutes les deux bords de notre histoire, deux solutions dramatiques, opposees, au conflit de l’action ainsi que la reflexion : ?dipe et Hamlet. D’un cote, le petit roi de Thebes, qui se creve les yeux un coup qu’il regroupe que, faute d’avoir commande au serieux l’oracle et reflechi aux forces qui l’emportent, il en reste venu a tuer son pere et a prendre sa place aupres de sa maman. Grande figure de ce que Freud appelait le « passage a l’acte », il se repete inlassablement au terme de son parcours : « Si j’avais su, si j’avais reflechi… » De l’autre cote, l’heritier du trone du Danemark, qui comprend que le pere fut assassine et remplace avec le oncle, et qui ne trouve pas le courage de le venger. Grande figure en procrastination (le manque de resolution) ou de l’akrasia (ma faiblesse de la volonte), Cela reste assailli par une crise existentielle tant il delibere et reporte au lendemain sa vengeance. Read More