Sante sexuelle: L’amour entre dames n’est jamais sans risque

Sante sexuelle: L’amour entre dames n’est jamais sans risque

Absence de prevention dans l’espace public et a l’ecole, lacunes dans la prise en charge gynecologique, manque d’informations: l’amour entre dames n’est nullement considere au aussi titre que les relations heterosexuelles, ou le sexe entre hommes, dans la societe. J’ai faute a un tracas d’interet Afin de cette population, souvent invisibilisee.

Selon une etude de 2020 menee via le milieu associatif vaudois, 61% des femmes ayant des relations sexuelles avec des femmes ne se protegent jamais lors de rapports occasionnels, alors qu’il y a un risque de contracter des IST. Malheureusement, aucune campagne de prevention ne cible votre population.

«La premiere fois que j’suis allee consulter une gynecologue, j’avais une vingtaine d’annees. «Vous prenez la pilule?» J’ai repondu non, que j’avais des relations sexuelles avec des femmes. Ensuite, la medecin m’a demande si j’utilisais des objets. Face a la replique negative, j’ai ressenti un malaise. Elle est completement perdue. Et cette gynecologue m’a dit: «Mais vous faites De quelle fai§on aussi?».»

L’epreuve de la consultation gynecologique

Pour Irena, 31 ans, votre fut la toute premiere d’une serie de consultations laborieuses. Comme 28% des femmes* qui ont des relations sexuelles avec des femmes (FSF), d’apri?s une etude de 2020, elle n’est pas suivie via un-e gynecologue. Read More